Pour un cloud net : Apple doit aller beaucoup plus loin

Publié le mardi 24 avril 2012

Greenpeace a récemment publié un rapport intitulé « Votre cloud est-il net ? », qui montre comment certains géants de l'Internet alimentent leur cloud grâce à des énergies sales, du charbon notamment.

Parmi les entreprises les plus mal placées dans ce classement, Apple a réagi le plus rapidement. L'entreprise américaine a révélé des nouvelles informations sur la consommation en électricité de son data center situé en Caroline du Nord et aussi sur son intention de faire fonctionner son iCloud avec davantage d’énergies propres.

Pour en savoir plus sur les réponses d’Apple et pour découvrir une nouvelle vidéo, lisez le billet « Apple : le nuage tel qu’il devrait l’être ? » publié aujourd’hui sur le site de Greenpeace.

Greenpeace se réjouit des efforts de transparence d’Apple. Mais nous pensons qu’Apple peut aller beaucoup plus loin : voilà pourquoi Greenpeace a choisi d’interpeller plus directement la marque à la pomme.

À de nombreuses reprises, Apple a su être une marque innovante, créative, visionnaire, à l’écoute de ses clients. Greenpeace appelle désormais tous les fans de la pomme à exiger que leur marque fasse preuve des mêmes qualités dans l’approvisionnement en électricité de l’iCloud.

Apple possède également de grandes réserves de liquidités. Parmi toutes les entreprises étudiées dans le rapport de Greenpeace, Apple est celle qui est la mieux positionnée pour faire évoluer le secteur du cloud computing dans son ensemble.

Les services proposés par l’iCloud sont appréciés par des utilisateurs du monde entier. En moins d’une semaine, 100 000 personnes ont déjà écrit au PDG d’Apple pour lui demander de pouvoir profiter de ces services grâce à un cloud net.




Copyright © 2014 ITRmobiles - All right reserved