Lundi 21 Août 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Gigamon offre aux entreprises une visibilité totale sur les données et le trafic de leur réseau
Gigamon, spécialiste des solutions de visibilité du trafic réseau, vient de publier les résultats d’une enquête montrant que le manque de visibilité complique sérieusement la tâche des organisations qui veulent identifier les données du réseau et enquêter sur des activité suspectes liées à des attaques malveillantes.

En effet, 62 % des répondants citent les « zones d’ombre » du réseau comme un obstacle majeur à la protection des données, tandis que 59 % d’entre eux -qui n’ont pas une visibilité complète de leur réseau- indiquent manquer d’informations pour identifier les menaces de sécurité. Les conclusions de l’enquête Gigamon mettent d'ailleurs en lumière trois points spécifiques responsables de l’aveuglement lié aux données : 
  • la vitesse croissante et l’augmentation du trafic réseau montrent les limites des outils de surveillance et de sécurité, qui ne sont pas conçus pour gérer un trafic important. 78 % des répondants déclarent ne pas avoir réduit leur infrastructure de surveillance et de sécurité pour répondre aux besoins d'un volume de données accru. 
  • des informations importantes sont migrées vers le cloud (60 % des répondants ont indiqué transférer des informations liées à leur travail quotidien, et 70 % citent des informations institutionnelles critiques et propriétaires), où la visibilité est limitée et les données d'application ne sont pas accessibles facilement. 85 % des répondants considèrent la sécurité du cloud comme un frein qui empêche leur organisation d'adopter les dernières technologies. 
  • une importante quantité de données réseau reste cachée du fait que les informations et les outils sont toujours segmentés par des limites organisationnelles. Les décideurs IT et de sécurité ne sont pas en mesure d'identifier et de résoudre rapidement les menaces et les événements de sécurité. 70 % des personnes interrogées, qui n'ont pas une visibilité complète sur leur réseau, signalent qu'ils ne possèdent pas d'informations sur ce qui est chiffré.
64 % des répondants conviennent par ailleurs que le manque de visibilité sur les données rend difficile la mise en conformité avec le RGPD (qui entrera en vigueur en mai 2018). 58 % des répondants français disent ne pas avoir de stratégie RGPD effective en place, et indiquent n’y avoir dédié que 25 % de leur budget IT, en moyenne. « Il est impératif que les organisations adoptent une plateforme qui assure la visibilité et le contrôle de leur trafic réseau, et qui soit intégrée à leurs outils de sécurité afin d’accélérer la détection des menaces et d’améliorer les efficacités » explique Ananda Rajagopal, Vice President of Product, chez Gigamon.

Gigamon propose justement une plateforme de visibilité capable de résoudre directement les problèmes de zones d’ombre du réseau.
Publié le mercredi 9 août 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles