Mercredi 20 Septembre 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Amazon Prime Day : Pourquoi c'est un succès et comment s'armer pour faire face à la vague Amazon
Le commerce français est en ce moment rythmé par l’une des périodes phares de l’année pour les commerçants : les soldes. Alors que pendant 6 semaines, les boutiques en ligne comme physiques cassent leurs prix, les consommateurs semblent moins enthousiastes que les années précédentes à se ruer dans leurs boutiques de prédilection. Pour autant, les soldes restent une période charnière pour les entreprises, et plébiscitée par les consommateurs, à la recherche des meilleures offres, quels que soient les canaux d’achat.

Amazon vient de lancer ses Amazon Prime Day : 30h durant lesquelles ses clients Prime ont eu accès à des réductions exclusives immanquables réservées aux membres d'Amazon Prime. Cet événement rencontre un énorme succès et ce malgré son positionnement en plein milieu des soldes d’été européennes, où beaucoup de consommateurs ont déjà pu profiter des bons plans pour acheter les produits dont ils avaient besoin. Il est aussi l'occasion pour Amazon de renforcer l'attractivité de son programme et de recruter de nouveaux membres.

L’an dernier, cette journée a permis à Amazon d’enregistrer des ventes nettes de 135,9 milliards de dollars, un montant record sur une cible restreinte. En quoi Amazon Prime est-il l'illustration de la puissance du modèle marketplace ? Comment envisager l'impact de ce type d'événement sur la stratégie promotionnelle des autres enseignes ? Comment s'armer pour faire face à la vague Amazon ?

« Amazon Prime compte 85 millions d’abonnés, relève Philippe Corrot, PDG et co-fondateur de Mirakl. Ce sont donc autant d’individus se sentant « privilégiés » grâce à leur abonnement Premium. Rien que de par ce positionnement, Amazon marque un premier point. Ensuite, Amazon dispose également de l’avantage d’être une marketplace, ce qui signifie que tous les commerçants qui vendent par son biais peuvent bénéficier de cette affluence de consommation. A l’inverse, ce sont 85 millions de consommateurs qui peuvent bénéficier d’offres exceptionnelles sur tous les produits que proposent la marketplace, et ce en ligne. Les avantages sont doubles : le modèle marketplace permet de garantir des stocks des produits les plus demandés. Le format on line permet quant à lui de garantir la livraison des commandes à domicile : une aubaine pour se fournir en produits volumineux, notamment à cette période de l’année où l’outdoor est très demandé. Ce que propose la marketplace et que ne proposent pas les enseignes classiques, c’est le vaste choix, accessible en quelques clics, de produits derniers cris. L’harmonisation des ventes et de la logistique joue aussi pour favoriser les grosses commandes en période de promotions globales ».

« Parmi les concurrents d’Amazon qui ont voulu surfer sur la tendance cette année : eBay, ou encore Monoprix, poursuit Philippe Corrot. Peu importe le format qu’ils développent, ils ont compris les opportunités qu’offraient leur mode de commercialisation : une grande affluence, sur de courtes périodes, afin d’attirer toujours plus d’adeptes. Parce qu’au-delà des opportunités pour les consommateurs, l’avantage pour les commerçants est gargantuesque. En jouant sur le côté « exclusif », « privatif » ou encore « furtif », les commerçants éveillent la curiosité des consommateurs et leur volonté de saisir les bonnes opportunités et à chercher les meilleurs offres envisageables, en toute simplicité. Durant 30h, Amazon va non seulement vendre énormément, mais générer doublement de trafic et recruter de nouveaux adhérents à son programme Premium. Autant d’avantages qu’il partage avec les commerçants qui vendent sur sa marketplace. »

« Seules les marketplaces peuvent se permettre de limiter leurs soldes à de si courtes périodes sans mettre en péril leur rentabilité et surtout, alors même que tous leurs concurrents directs pratiquent également des politiques de réduction, conclut le PDG de Mirakl. Le format qu’ils proposent, la diversité de produits et services ainsi que la facilité avec laquelle les consommateurs peuvent s’approvisionner dans tous les secteurs du retail qu’ils recherchent la rendent indispensable pour maximiser les temps-forts de consommation que sont les soldes. Ce type d’événement, habituellement popularisé par le Black Friday permet de mettre en lumière tous les avantages que les marketplaces ont sur leurs concurrents. Comme si avant-même le top-départ de la course aux profits, la marketplace partait avec déjà deux tours d’avance ».  
Publié le mercredi 12 juillet 2017
SQ 250-300
Les commentaires

135 Milliards de $ pour 85 Millions d'abonnés ? Un panier moyen de 1600 $ ??? De quoi faire pâlir d'envie tous les retailers de la planète...

Par Thierry le 12/07/2017 à 04:22

Les 10 derniers articles