Jeudi 27 Avril 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Lucibel compte sur ses solutions LiFi pour faire son beurre
Le Groupe français Lucibel, qui conçoit et fabrique en France des produits et solutions d'éclairage LED et LiFi, a enregistré sur l'année 2016 un chiffre d'affaires de 27,1 millions d'euros, en baisse de 3% par rapport à 2015. Et ce, en raison de cessions ou mises en sommeil de certaines filiales non stratégiques ou non rentables.

Malgré cela, LUcibel est parvenue à faire progresser son taux de marge brute, à 48% du chiffre d'affaires contre 41,7% en 2015. Cette forte progression s'explique par le succès du repositionnement du groupe vers des segments de marché à plus forte valeur ajoutée, et par la relocalisation en France, dans son usine de Barentin (Seine-Maritime), de la fabrication de ses luminaires et de la poursuite de la rationalisation de sa chaîne logistique. La marge brute du groupe s'élève ainsi à 13 millions d'euros contre 11,7 millions d'euros sur l'exercice précédent. 

Parallèlement à cela, le Groupe a enregistré une forte contraction de ses charges opérationnelles (hors éléments non monétaires) à 10,9 millions d'euros contre 15,3 millions d'euros en 2015. Cette réduction concerne à la fois les dépenses de personnel qui représentent les 2/3 des charges opérationnelles, mais aussi les autres charges externes, qui ont fait l'objet de remise en cause ou de renégociation systématique auprès des fournisseurs et sous-traitants. La combinaison de ces deux tendances (nette amélioration de la marge + forte réduction des dépenses opérationnelles) a permis au Groupe de dégager un EBITDA positif de 2,1 millions d'euros sur l'exercice 2016 contre une perte de 3,6 millions d'euros sur l'exercice précédent. 

Rappelons que Lucibel commercialise depuis la fin de l'année dernière 1er luminaire LiFi industrialisé au monde, qui permet d'accéder à internet par la lumière. Co-développée avec son partenaire écossais pureLiFi, cette solution constitue la 1ère génération d'une roadmap qui sera déployée par le groupe dans les prochaines années. Compte tenu de son prix de commercialisation élevé (2 300 € HT par unité), cette solution est réservée à des environnements dans lesquels le WIFI ne peut pas être déployé pour des raisons techniques ou règlementaires. La commercialisation de cette 1ère génération passe par la réalisation de pilotes (installation de 3 à 15 luminaires en moyenne) qui permettront une généralisation plus rapide de la 2ème génération de ce luminaire, que Lucibel mettra sur le marché au 2ème semestre 2018 et dont les coûts de revient et prix de commercialisation cibles seront divisés par 3. Avec cette 2ème génération, Lucibel envisage un élargissement de la commercialisation de cette technologie à l'ensemble des segments du marché BtoB.

Lucibel compte aussi accélérer la croissance du chiffre d'affaires de sa Business Unit « Lighting », au cours des prochaines années, en élargissant son offre à des nouveaux marchés (segments du luxe et des entrepôts notamment). Pour cela, le Groupe va pouvoir s'appuyer sur l'expertise de son site industriel de Barentin qui permet de répondre avec une grande réactivité aux demandes de ses clients et qui constitue un avantage concurrentiel majeur. Cette Business Unit « Lighting » est pilotée par Yves-Henry Brepson, dont le recrutement a été annoncé récemment. 

Publié le lundi 20 mars 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles