Mardi 22 Août 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Soldes d'hiver : les français participent, mais dépensent moins et exigent davantage !
Le succès des ventes privées et promotions avant soldes cette année a clairement réduit l'envie de repartir chasser les bonnes affaires. Après 5 semaines de soldes, Toluna a réalisé un sondage pour le magazine LSA et dresse ainsi un premier bilan des soldes d'hiver 2017. En magasin, les Français se laissent moins facilement convaincre qu'avant, ils vérifient avec leur mobile les offres et cèdent moins aux coups de coeur... Dans ce contexte, les sites marchands s'en sortent beaucoup mieux que les magasins physiques en continuant à attirer des consommateurs malgré des opérations commerciales rapprochées... Cet essoufflement signifie-t-il que les soldes vont bientôt disparaître ?

Du côté des consommateurs, ceux-ci s'attendent à trouver de très fortes remises pendant cette période, ou même un peu avant pour les clients invités aux ventes privées : la période officielle des soldes reste un temps fort, même si son poids se réduit. Pour les commerçants également, cette période permet de liquider des stocks d'invendus qui, même avec des remises de 50% à 90%, sont souvent préférables aux retours fabricants. " Pour réellement remplacer les soldes, il faudrait que le calendrier commercial fasse une place bien plus importante à d'autres opérations comme le Black Friday ou le Back to School qui se développent en France, mais sont encore loin du niveau atteint dans les pays anglo-saxons ", déclare Philippe Guilbert, directeur général Toluna.   


Voici les résultats de l'enquête Toluna :
  • 75,2% des Français déclarent avoir fait les soldes d'hiver, ce qui représente 38,3 millions d'acheteurs.
  • la fréquentation est en baisse de 4,4 points par rapport à l'an dernier.
  • les principaux articles achetés en solde restent l'habillement et les chaussures (71,9%), le sport (33,1%), l'hygiène-beauté (18,6%), la maison/déco (18,3%), la culture (16,2%) et le high-tech (14%).
  • en matière d'habillement, les principaux articles achetés par les femmes sont les chaussures, pulls/gilets, pantalons, sous-vêtements et chemisiers/tops, tandis que les hommes prennent d'abord des pantalons, chaussures, sous-vêtements, t-shirts et chemises.
  • les ventes de sous-vêtements et t-shirts sont en hausse pour les 2 sexes, la vague de froid a été trop tardive pour faire partir les manteaux, anoraks et doudounes. Les consommateurs ont donc privilégié des articles peu coûteux cette année. 
  • sur l'ensemble des soldes, les centres commerciaux ont attiré un peu plus de monde que les sites marchands (46,9% des acheteurs en centres commerciaux contre 42,9% sur Internet),
  • l'e-commerce continue à se développer alors que la baisse globale de fréquentation concerne les magasins physiques.
  • en moyenne, les Français ont dépensé 197,43 euros pour ces soldes d'hiver. 
"10% des Français n'ont pas encore eu le temps de faire les soldes, mais les derniers jours ne devraient pas changer les grandes tendances, conclut Philippe Guilbert, directeur général Toluna. Le rush à l'ouverture officielle des soldes a définitivement disparu et aucun rattrapage ne s'est produit les semaines suivantes".

Moralité : même si 3 français sur 4 participent encore aux soldes, ils achètent moins d'articles et exigent des remises importantes dès la première semaine, ce qui fait chuter les chiffres d'affaire. 

Malgré cela, la période officielle des soldes reste un temps fort, même si son poids se réduit. 
Publié le mercredi 15 février 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles