Lundi 20 Février 2017
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
La sécurité liée aux achats en ligne est un motif de préoccupation pour 8 acheteurs sur 10
Près de quatre personnes sur cinq s’inquiètent de problèmes de sécurité qui les amèneraient à acheter des contrefaçons en ligne, à leur insu. Tel est le constat de MarkMonitor, dont la nouvelle enquête indique que la sécurité liée aux achats en ligne est un motif de préoccupation pour près de 80 % des acheteurs. L’inquiétude accrue des consommateurs met en garde les entreprises contre tout laxisme

Malgré la popularité sans cesse croissante des achats en ligne qui, selon un rapport publié par une tierce partie, auraient augmenté de 11 % en 2016, 78 % des personnes ayant répondu à l’enquête de MarkMonitor faisaient état d’inquiétudes liées à la cybersécurité concernant ce mode d’achat. Plus précisément, 42 % des répondants se disaient préoccupés par la sécurité de leurs données personnelles et financières dans le cadre de transactions sur Internet.

Le problème de la sécurité en ligne touche les consommateurs depuis longtemps mais concerne un pourcentage croissant d’entre eux. Une enquête similaire commandée en 2015 par MarkMonitor révélait que pour 64 % des répondants, leur sécurité en ligne était un souci. Il ressort de ces résultats combinés que les entreprises ne peuvent se permettre de baisser la garde concernant les mesures de sécurité qu’elles ont mises en place pour protéger leurs clients en ligne.

Comme le précise Mark Frost, PDG de MarkMonitor, « bien que le commerce électronique soit plus populaire que jamais, cette enquête montre que la grande majorité des entreprises n’en font pas assez pour protéger leurs clients et calmer leurs inquiétudes. En fait, d’après notre enquête, 85 % des consommateurs – c’est énorme – estiment que les marques devraient les protéger davantage, en particulier pour ce qui concerne l’achat de contrefaçons ».

« Toutes les entreprises devraient voir ces résultats comme une mise en garde contre tout laxisme en matière de cybersécurité. Le fait que le nombre d’acheteurs en ligne ne cesse de croître ne signifie pas que les entreprises devraient se reposer sur leurs lauriers et considérer que tous les consommateurs sont à l’aise avec ce mode d’achat. Les marques doivent faire le maximum pour que leurs clients se sentent en sécurité en ligne, que ce soit en leur garantissant que leurs données de paiement seront protégées ou en luttant contre la contrefaçon. »

Cette enquête révèle également que la complaisance a déjà un impact négatif notable sur les entreprises. Près des trois quarts (71 %) des répondants à la dernière enquête en date qui avaient acheté des contrefaçons sans le savoir ont une perception plus négative de la marque authentique, et 12 % affirment qu’ils n’achèteront plus jamais un produit de cette marque.

« Cette statistique renforce l’importance d’une stratégie de protection des marques en ligne qui éloigne la menace de la contrefaçon », commente Mark Frost.

Opinium, cabinet de recherche marketing, a mené cette enquête pour le compte de MarkMonitor. 3 432 répondants de neuf pays — Royaume-Uni, États-Unis, Danemark, France, Allemagne, Italie, Espagne, Suède et Pays-Bas — ont participé à une enquête en ligne en novembre 2016.
Pour lire l’intégralité du rapport, rendez-vous à l’adresse : https://info.markmonitor.com/rp-holiday-barometer
Publié le mercredi 15 février 2017
SQ 250-300
Les 10 derniers articles