Mercredi 30 Juillet 2014
Les 5 derniers articles
Les 5 derniers articles
Commentaires
Les 5 derniers commentaires
Eptimum lance le Superstore du logiciel et son baromètre mensuel des ventes de logiciels en ligne
Spécialiste de la distribution en ligne de logiciels, Eptimum présente la nouvelle mouture de son Superstore du logiciel baptisé " entelechargement ". Fort d'un catalogue de plus d’une centaine d’éditeurs, entelechargement propose l’une des offres les plus complètes du marché et couvre l’ensemble des besoins en logiciels des consommateurs. Cette nouvelle version de sa boutique devrait permettre à Eptimum d’accroitre sa base de plus de 600 000 clients et conforter sa position dans le TOP 4 des distributeurs de logiciels sur Internet.

« Nous vendons déjà au travers de notre Superstore plusieurs dizaines de milliers de logiciels par an. Cette nouvelle version de notre boutique s’inscrit dans notre volonté de faciliter l’achat de logiciels en ligne. Les consommateurs plébiscitent désormais Internet pour acheter ces produits et le téléchargement comme mode de livraison. Il était essentiel pour nous de leur offrir le meilleur outil pour les aider dans leur choix et leur achat. » déclare Olivier Inglès, Directeur Général d’Eptimum.

Grâce notamment à entelechargement, Eptimum revendique une vision unique de l’évolution du marché du logiciel. Le distributeur publiera donc tous les mois un baromètre sur les tendances de la distribution des logiciels sur Internet. La première place d’Office 365 ce mois-ci confirme que la stratégie de Microsoft visant à basculer son offre vers un modèle d’abonnement commence à porter ses fruits. ESET réalise une bonne performance dans les logiciels de Sécurité.

Le classement des villes qui téléchargent le plus consiste à croiser les ventes avec le nombre d’habitants d’une ville. Ce mode de calcul donne des résultats étonnants puisque le fameux trio « PLM » (Paris-Lyon-Marseille) n’apparait que dans la seconde partie. Ce qui pourrait induire que les consommateurs des très grandes villes privilégient toujours les achats de logiciels sous format « Boîte ». Une démarche peu écologique, car rappelons-le, l’achat d’un logiciel en téléchargement produirait 9 fois moins de gaz à effet de serre qu’un achat en format « Boîte ». 
Publié le mardi 15 avril 2014
Les 10 derniers articles